Le guide du déménagement : bien déménager et savoir s’installer 

 

C’est un fait désormais avéré : déménagement rime souvent avec contretemps. Comment être sûr(e) de ne rien oublier, quand commencer à se préparer et à qui faire appel ? Enfin, il faut également anticiper l’”après”, autrement dit l’installation, parfois à plusieurs centaines ou milliers de kilomètres de votre ancien domicile. Pour vous aider à appréhender au mieux cette étape charnière de votre vie, nous avons conçu ce guide pratique, truffé de conseils d’experts. Sortez vos stylos ! 

Apprendre à bien déménager : quelques conseils  

Pour bien déménager et quel que soit le contexte, la priorité va à l’organisation. Cela vaut même si vous devez déménager en hâte. Pour arriver à faire ça, il vous faudra faire quelques efforts, surtout si cette facette ne fait pas vraiment partie de votre ADN. Voici comment y arriver. 

 

Fixez une date de déménagement cohérente 

La date du déménagement conditionne un certain nombre de choses, du budget au temps nécessaire pour le déménagement en passant par le nombre de personnes pouvant se rendre disponibles le jour J. Choisissez une date si possible en week-end, hors période de vacances scolaires et période de rentrée pour mettre toutes les chances de votre côté. 

 

Commencez à prévoir votre déménagement dès lors que vous en connaissez la date 

Pourquoi attendre le dernier moment ? Préparer votre déménagement longtemps à l’avance, c’est limiter les risques d’oublis et de mauvaise surprise, tout simplement parce que vous avez suffisamment de temps pour rectifier le coup, même si vous vous trompez. 

 

Découpez votre déménagement en différentes étapes clés, et fixez-vous des délais 

Recherche d’un prestataire de déménagement, demande d’une autorisation de stationnement ou encore préparation des cartons sont quelques-unes des étapes d’un déménagement. Faites-en la liste puis dressez un planning à respecter en fonction du temps nécessaire à chacune. Prévoyez toujours un peu large pour ne pas vous laisser dépasser par les événements. Enfin, tenez-vous-y ! 

 

Ne faites pas tout tout(e) seul(e) 

Tout organisateur chevronné sait qu’il est quasiment impossible de tout faire soi-même dans ce genre de contexte, notamment lorsqu’il s’agit de préparer les cartons ou de porter les meubles. Pensez à quelques personnes de votre entourage et contactez-les suffisamment à l’avance pour permettre un déroulement sans à-coups. Si besoin, déléguez des missions entières à des membres de votre famille ou vos amis ! Cela vous permettra aussi de réduire votre stress à l’approche du grand jour. 

 

Renseignez-vous à l’avance sur les prix du déménagement 

Il y a beaucoup trop de variables et de facteurs différents pour vous donner un montant moyen. Vous pouvez cependant calculer approximativement le prix moyen d’un déménagement en fonction de la surface et de la distance. Vous pourrez de ce fait prévoir le budget adéquat et donc ne pas vous retrouver sur la paille ou en mauvaise posture au moment d’intégrer votre nouveau petit coin de paradis. 

Justement, comment appréhender la suite, l’installation et la vie dans un nouveau logement loin de vos racines ? 

 

S’approprier votre nouveau logement pour une nouvelle vie 

Une fois l’étape du déménagement passée, la pression retombe. Pourtant, ce n’est pas toujours évident de se retrouver dans un logement différent, parfois seul(e) et dans un environnement inconnu, en passant de la ville à la campagne, par exemple. Si pour certains, la transition est fluide, pour d’autres en revanche, c’est beaucoup plus compliqué. Comment alors trouver rapidement la sérénité, dans ce contexte ? 

  • S’approprier les espaces au moyen d’une décoration adaptée. L’intérieur et l’extérieur de votre nouveau logement sont actuellement aux goûts de l’ancien propriétaire des lieux. Faire évoluer la décoration et les équipements intérieurs vous permettra non seulement de vous approprier les différentes pièces, mais aussi de vous approprier la nouvelle vie que vous êtes en train de construire. Commencez par apporter des touches personnelles ponctuelles dans les pièces de vie à votre image si le temps ou le budget vous manquent. C’est l’étape primordiale, à effectuer en priorité. S’il existe des travaux à effectuer dans le logement, assurez-vous de les réaliser aussi en priorité, ou du moins d’entamer les démarches. Remplacer un équipement énergivore par exemple, vous permettra de vous sentir mieux dans un environnement modernisé mais également de diminuer votre empreinte carbone. Mieux vaut ne pas tarder !  

 

  • Se renseigner sur l’environnement attenant. Pour ne pas vous retrouver perdu(e) en arrivant, allez visiter les environs. Où se trouvent les services de santé les plus proches, les boutiques, les écoles, les parcs et les lieux de divertissement ? Même si vous avez certainement passé ce critère en revue avant l’achat, il s’agit maintenant d’aller sur place pour ressentir l’atmosphère, commencer à vous sentir chez vous. 

 

  • Apprendre à découvrir la région. Au-delà de l’environnement direct, le département peut également être parcouru. Cela vous permettra de vous y sentir un peu plus chez vous et de découvrir la culture locale, les habitudes et d’aller à la rencontre des habitants un peu plus loin de votre coin habituel. A la campagne, les modes de vie diffèrent souvent beaucoup. Il est donc primordial de vous en imprégner le plus possible et de ne pas vous contenter d’être installé(e) et de vaquer à vos occupations quotidiennes sans sortir de ce cocon. Cela est essentiel, à terme, pour vous intégrer et donc pour appréhender au mieux cette nouvelle vie.
  •  

Bien entendu, déménager est plus ou moins stressant en fonction des individus, et la meilleure façon de le gérer vous appartient. Gardez cependant une chose en tête : le secret réside dans la préparation, à la fois physique et mentale.